Commission administrative des régimes de retraite et d'assurances. 
 

Les régimes > Le RREGOP > Liste des sujets > Le calcul de la rente


Le calcul de la rente

Comment la CARRA calculera-t-elle le montant de ma rente de retraite?

Pour déterminer le montant de votre rente de base, la CARRA utilisera la formule suivante :

 

années de service reconnues pour le calcul de la rente (38 au maximum)

×

taux d’accumulation de la rente (2 %)

×

salaire admissible moyen des 5 années de service les mieux rémunérées

=

rente de base

Cette formule s’applique-t-elle aussi si je travaille à temps partiel?

Oui. Dans ce cas, cependant, la CARRA tiendra compte du salaire admissible annuel que vous auriez reçu si vous aviez travaillé à temps plein.

Le montant de rétroactivité que j’ai reçu servira-t-il à calculer ma rente de retraite?

Lorsque vous prendrez votre retraite, la CARRA utilisera entièrement ou partiellement ce montant de rétroactivité pour calculer votre rente si les deux conditions suivantes sont remplies :

  • ce montant de rétroactivité vous a été versé en fonction de votre salaire admissible (le salaire de base qui est prévu dans votre convention collective ou dans votre contrat de travail; il exclut notamment la rémunération des heures supplémentaires);
  • ce montant de rétroactivité visait une ou plusieurs des 5 années retenues pour le calcul de votre salaire admissible moyen.

Note : Si vous avez reçu un montant de rétroactivité après 2006, il sera étalé sur chacune des années concernées.

Quand aurai-je droit à ma rente de base?

Vous aurez droit à votre rente de base lorsque vous cesserez de participer à votre régime de retraite, pourvu que vous remplissiez une des deux conditions d’admissibilité suivantes :

  • avoir au moins 60 ans (peu importe le nombre d’années de service);
  • compter au moins 35 années de service reconnues pour l’admissibilité à une rente (peu importe l’âge).

De façon générale, dans le respect des règles fiscales, vous serez alors admissible à une rente immédiate sans réduction.

Exemple

Jeanne prend sa retraite à 60 ans. Elle compte 25 années de service reconnues à la fois pour l’admissibilité à une rente et pour le calcul de celle-ci. Le salaire admissible moyen des 5 années de service pendant lesquelles son salaire a été le plus élevé est de 36 000 $.

Comme elle remplit la condition d’avoir au moins 60 ans, elle est admissible à une rente immédiate sans réduction. Elle est établie de la façon suivante :

années de service reconnues pour le calcul de la rente

 

25

taux d’accumulation de la rente

×

2 %

salaire admissible moyen des 5 années de service les mieux rémunérées

×

36 000 $

rente de base

=

18 000 $

La rente de base annuelle qui sera versée à Jeanne sera donc de 18 000 $, ce qui représente 1 500 $ par mois (18 000 $ ÷ 12).

Puis-je prendre ma retraite même si je ne remplis aucune de ces deux conditions d’admissibilité?

Oui. Vous pouvez prendre votre retraite si vous avez au moins 55 ans, même si vous ne comptez pas 35 années de service reconnues pour l’admissibilité à une rente.

Dans ce cas, cependant, vous êtes admissible à une rente immédiate avec réduction. Cela signifie qu’une réduction de 0,33 % par mois d’anticipation (4 % par année) doit être appliquée de façon permanente au montant de votre rente de base.

Cette réduction doit être appliquée à votre rente parce que vous allez la recevoir plus longtemps que si vous aviez attendu de remplir une des conditions d’admissibilité à une rente immédiate sans réduction.

Comment puis-je calculer le montant de la rente immédiate avec réduction à laquelle j’aurais droit?

Vous devez d’abord déterminer le pourcentage de réduction attribuable à l’anticipation de votre rente de base. Ce pourcentage s’obtient en multipliant par 0,33 % le nombre de mois compris de la date de votre retraite à la date à laquelle vous auriez rempli une des deux conditions d’admissibilité suivantes :

  • avoir au moins 60 ans (peu importe le nombre d’années de service);
  • compter au moins 35 années de service reconnues pour l’admissibilité à une rente (peu importe l’âge).

Vous devez ensuite multiplier le montant de votre rente de base par le pourcentage de réduction obtenu afin d’établir le montant de la réduction qui s’appliquera à votre rente.

Enfin, vous devez soustraire le résultat obtenu du montant de votre rente de base pour connaître le montant de la rente immédiate avec réduction à laquelle vous avez droit.

Exemple

Jacques prend sa retraite le jour de son 58e anniversaire. Il compte 25 années de service reconnues à la fois pour l’admissibilité à une rente et pour le calcul de celle-ci. Le salaire admissible moyen de ses 5 années de service les mieux rémunérées est de 36 000 $.

Déterminons d’abord le nombre de mois compris de la date de sa retraite à la date à laquelle il aurait été admissible à une rente immédiate sans réduction. Des deux conditions d’admissibilité à une rente immédiate sans réduction, c’est la condition d’avoir au moins 60 ans qu’il aurait remplie en premier (24 mois plus tard) s’il avait continué à travailler. Nous comptons donc 24 mois d’anticipation.

Pour établir le pourcentage de réduction attribuable à l’anticipation de sa rente de base, effectuons le calcul suivant :

nombre de mois d’anticipation

 

24

taux mensuel de réduction de la rente

×

0,33 %

pourcentage de réduction attribuable à l’anticipation de la rente de base

=

8 %

 

Déterminons maintenant le montant de sa rente de base de la façon suivante :

années de service reconnues pour le calcul de la rente

 

25

taux d’accumulation de la rente

×

2 %

salaire moyen des 5 années de service les mieux rémunérées

×

36 000 $

rente de base

=

18 000 $

 

Calculons ensuite le montant de la réduction applicable à sa rente de base :

rente de base

 

18 000 $

pourcentage de réduction

×

8 %

montant de réduction attribuable à l’anticipation de la rente de base

=

1 440 $

 

Pour déterminer le montant de la rente immédiate avec réduction à laquelle Jacques a droit, il ne nous reste plus qu’à effectuer l’opération suivante :

rente de base

 

18 000 $

réduction attribuable à l’anticipation de la rente de base

1 440 $

rente immédiate avec réduction

=

16 560 $

La rente annuelle qui sera versée à Jacques sera donc de 16 560 $, ce qui représente 1 380 $ par mois (16 560 $ ÷ 12).

Est-il possible de diminuer ou d’éliminer cette réduction?

Oui. C’est ce qu’on appelle compenser la réduction attribuable à l’anticipation de la rente. Il s’agit en fait de transférer au RREGOP la somme nécessaire pour que votre régime puisse vous verser chaque année un montant correspondant à celui de la réduction que vous éliminez ou diminuez.

Le transfert doit être fait à partir de votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou d’un régime de pension agrée (RPA) dans les 60 jours suivant la date de votre fin de participation. Votre employeur peut aussi payer le montant nécessaire pour éliminer ou diminuer la réduction de votre rente au plus tard à la date à laquelle vous cessez d’être visé par votre régime de retraite.

Liste des sujets

Sujet suivant : La coordination du RREGOP au Régime de rentes du Québec (RRQ)